Thelia 2 est maintenant disponible. Retrouvez toutes les informations ici
Thelia 2 is now available. Find all the information here

Interview : Eleonore Klein - Deer & Doe

Le blog TheliaFlux rss


< Comment créer un module Thelia - partie 5 Organisation de TheliaCamps à Toulouse, Lyon, Paris, Marseille... >
2013
28
février

Interview : Eleonore Klein - Deer & Doe

par Stéphanie Pinet

Bonjour Eléonore et merci de participer à nos interviews. Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter ?
Merci à vous de m’avoir contactée ! Je m’appelle Eléonore Klein, j’ai 25 ans et j’habite à Paris avec mon compagnon. Ingénieur en informatique de formation, j’ai quitté mon travail en juin dernier pour me consacrer à 100% à Deer&Doe, mon entreprise de création et vente de patrons de couture.

Pouvez-vous présenter votre activité et votre boutique en ligne ? Quand avez -vous démarré votre activité ?
La couture a toujours été ma passion, et c’est en cherchant à la partager avec d’autres personnes que j’avais déjà lancé en 2010 le portail Thread&Needles consacré aux passionnés de travaux d’aiguilles.
Au fil des années, j’ai vu grandir l’engouement lié à la couture parmi les internautes, mais les patrons proposés par l’industrie ne suivaient pas : trop vieillots, trop compliqués ou mal adaptés à la morphologie des couturières. C’est alors que je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire dans ce domaine, pour dépoussiérer un peu l’image des patrons de couture français.
J’ai donc travaillé mon business plan, négocié une rupture conventionnelle, et je me suis lancée. Un mois de formation en modélisme ainsi que 3 mois de travail ont été nécessaires pour créer les premiers patrons ainsi que la boutique en ligne. Parallèlement, j’ai ouvert un blog : http://blog.deer-and-doe.fr afin de partager mes péripéties de créatrice d’entreprise. En septembre 2012, la boutique http://boutique.deer-and-doe.fr a enfin ouvert ses portes et reçu un excellent accueil de la part de la communauté couture !

Pourquoi vous être lancé dans la vente en ligne ?
De part ma formation et mon expérience personnelle, j’ai toujours été très à l’aise avec la communication web (blogs, réseaux sociaux...). Je disposais par ailleurs déjà d’un large réseau de couturières blogueuses qui m’a beaucoup aidé à faire du lancement de Deer&Doe un succès. De plus, posséder une boutique en ligne permet non seulement de commercialiser directement son produit à peu de frais (contrairement à la location d’un local), mais également de toucher virtuellement tous les pays du monde ! J’ai d’ailleurs internationalisé la boutique en janvier, et fait évoluer mes patrons pour les rendre bilingues français/anglais.

"Merci encore à Thelia, qui représente pour moi un des meilleurs outils e-commerce offerts aux développeurs (légèreté, facilité de prise en main, modularité). Surtout conservez votre philosophie ! :) "

Qu’avez-vous fait en interne et qu’avez-vous fait faire par des prestataires externes ?
J’ai fait appel à une graphiste pour la réalisation de mon identité visuelle et de la charte graphique du site. Ayant déjà toutes les connaissances nécessaires en programmation, j’ai intégré moi-même le design et tout développé en interne.
Il faut dire que Thelia s’avère extrèmement souple d’utilisation et permet le développement de plugins de manière très simple et rapide. J’ai pu trouver les réponses aux quelques questions que je me posais encore, notamment à propos des modules de paiement, sur les forums et le wiki de Thelia ainsi que sur Twitter où l’équipe est très à l’écoute.
Récemment, j’ai internationalisé la boutique et ai été agréablement surprise par la facilité de gestion du multilingue.


Pouvez-vous nous donner quelques chiffres sur votre boutique ?

La boutique reçoit actuellement entre 1000 et 2000 visites par jour. En fonction des périodes, entre 10 et 50 commandes sont passées chaque jour (cela peut monter jusqu’à 200 commandes les jours de sortie de nouveautés). Je mets un point d’honneur à expédier toutes les commandes passées avant midi le jour même, et c’est un service que les clients apprécient particulièrement (même si cela représente beaucoup d’heures passées à la poste !).
Mon panier moyen est de 21 €, soit 1,65 patron par commande. Mais je remarque que beaucoup de clients satisfaits repassent une commande dans les 2 mois suivant l’achat.

Comment gérez-vous la logistique ? Et le SAV ?
Chaque matin, je consacre entre 1 et 3h au SAV et à mes revendeurs (je distribue également en merceries et cafés couture) ainsi qu’au community management (blogs, réseaux sociaux). Puis j’enchaine sur la préparation des commandes. Mon après-midi est consacrée aux rendez-vous éventuels, et si la journée n’est pas trop chargée à la partie créative de mon travail (élaboration de nouveaux patrons, veille et création de tableaux de tendances, création de tutoriels pour le blog...)
Enfin, j’apporte les commandes du jour à la Poste avant la dernière levée. Mes soirées sont ensuite généralement consacrées aux e-mails non traités et à la gestion de Thread&Needles dont j’assure toujours la supervision.

Quels sont vos outils de promotion ? Et de fidélisation clients ?
J’utilise beaucoup Facebook et Twitter afin de toujours rester visible, mais c’est ma newsletter qui s’avère la plus efficace. Une promotion diffusée par e-mail à mes abonnés m’a amenée à multiplier mes ventes par 6 sur 3 jours ! Pour le moment, je n’utilise pas d’outil de fidélisation clients : la qualité de mes patrons est le meilleur outil de fidélisation que je connaisse...
J’essaie d’être présente sur tous les réseaux sociaux, mais cela demande énormément de temps. Il faut donc que je m’organise pour tout mener à bien. Je relaie systématiquement mes articles de blog sur Twitter, Facebook et Hellocoton, et documente mon quotidien d’entrepreneur sur Instagram. Je mets souvent à profit les "trous" de ma journée (attente d’un rendez-vous ou d’une livraison, temps de transport) pour communiquer sur les réseaux sociaux, ce qui participe à l’image très accessible et proche des clients de Deer&Doe. J’ai également mis en place plusieurs alertes sur le terme "Deer and Doe" grâce à Google et à l’outil Mention afin de me tenir au courant de ce qui se dit dans la blogosphère !

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous aujourd’hui ? Quels obstacles rencontrez-vous ?
Aujourd’hui, le plus difficile est d’arriver à gérer le succès croissant de la boutique : étant seule à bord, j’ai parfois du mal à concilier SAV, commandes, rendez-vous et création de nouveaux produits. Dans un futur proche, j’aimerais pouvoir recruter une aide à temps partiel pour la manutention, qui me permettrait de pouvoir me consacrer totalement à la création et à la communication.

Et qu’est-ce qui vous procure la plus grande satisfaction ?
Sans hésiter, ce sont les retours positifs de mes clients, par e-mail ou sur les blogs, qui m’apportent la plus grande satisfaction au quotidien ! Créer son entreprise demande énormément de travail, et il est très gratifiant de voir que les clients sont sensibles aux petits détails, de la livraison rapide à l’impression sur papier recyclé, sans parler bien sûr du produit en lui-même !

Quels sont vos objectifs à court et moyen terme ?
Cette année, mes deux objectifs sont de fidéliser ma clientèle française avec le lancement de ma nouvelle collection printemps/été, et de développer ma visibilité à l’international. Je vais également quitter le statut d’auto-entrepreneur pour passer en EURL, ce qui me donnera plus de liberté d’action. Dans 3 ans, j’aimerais avoir acquis suffisamment de clientèle pour embaucher une aide à temps plein, et pourquoi pas ouvrir une boutique-atelier en plus de mon activité e-commerce !

D’une façon générale, quelles sont pour vous les principales difficultés auxquelles doit faire face un e-commerçant ?
La particularité de l’e-commerce est que l’acheteur potentiel ne peut pas toucher, retourner, inspecter votre produit. Il est donc essentiel d’avoir de nombreuses photos produit de très bonne qualité pour le mettre en confiance. Un autre point essentiel est la fiabilité et la transparence : la livraison doit être rapide, le paiement sécurisé et surtout traçable, le SAV réactif et toutes les informations légales doivent être disponibles pour qui les cherche ! Ces critères sont pour moi la clé d’un acheteur rassuré et qui n’hésitera pas à commander de nouveau.

Quels conseils voudriez-vous donner à une personne qui souhaite se lancer dans l’aventure e-commerce ?
N’oubliez pas que la gestion d’une boutique, virtuelle ou non, implique beaucoup de travail et de responsabilités vis-à-vis du client. Il faut également garder en tête que même si votre boutique en ligne est virtuellement accessible par la terre entière, il vous faudra fournir de gros efforts de promotion pour la faire connaitre. Ne négligez jamais ce point, c’est un travail de longue haleine mais qui s’avère payant !

Avez-vous un commentaire à apporter ?
Merci encore à Thelia, qui représente pour moi un des meilleurs outils e-commerce offerts aux développeurs (légèreté, facilité de prise en main, modularité). Surtout conservez votre philosophie ! :)

Merci Eleonore :)

tags : interview

1 Message

  • Lien tronqué Le 28 février 2013 à 12:54

    Bonjour,

    le lien vers le blog ne comporte pas de h dans son lien après cette phrase :
    Parallèlement, j’ai ouvert un blog...

    Bonne journee

    Nicolas -> Boyquotes


Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Nos
partenaires



Contactez
Thelia


Pour toutes questions concernant Thelia, vous pouvez nous contacter :

contacter Thelia par téléphone par téléphone au 04 44 05 31 00

Contacter Thelia e-maiol par mail à l'adresse info@thelia.net

April Oséo FEDER