Thelia 2 est maintenant disponible. Retrouvez toutes les informations ici
Thelia 2 is now available. Find all the information here

Interview Francois du Chastel, fondateur de Chatelles

Le blog TheliaFlux rss


< Nouvelle version mineure de Thelia : 1.5.4.3 Interview : Remy Garcia, webdesigner >
2013
27
novembre

Interview Francois du Chastel, fondateur de Chatelles

par Stéphanie Pinet

François, le fondateur de la marque de slippers Chatelles, utilise Thelia depuis plus d’un an. Il nous fait part de son expérience !

Bonjour François. Avant tout, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Francois et j’ai 31 ans. J’ai commencé à travailler comme banquier à Londres. C’était de belles années mais je n’étais pas passionné par mon travail. La crise financière m’a amené à me remettre en question et à me demander ce que je voulais vraiment faire. J’ai donc lancé Chatelles, la marque de slippers pour femmes. Les Chatelles se portent toute l’année, de jour comme de nuit et offrent une alternative séduisante aux talons et ballerines.

Pouvez-vous présenter votre activité et votre boutique en ligne ?

Chatelles (www.mychatelles.com) est une marque française de slippers pour femmes. Fabriquées à la main dans les meilleurs cuirs italiens, les slippers Chatelles font l’objet d’une conception et d’une finition minutieuses tout en alliant bien-être et élégance. Nous avons également souhaité qu’elles soient le plus confortable possible en y intégrant une semelle matelassée en latex et un talon en caoutchouc.

Les slippers Chatelles se déclinent en une vingtaine de modèles (cuir, écailles, daim, toile ou verni) et sont personnalisables grâce à un large choix de pampilles et d’initiales.

Nous vendons dans le monde entier via DHL et la boutique en ligne se veut des plus simples et efficaces, tout en étant ludique. Le site a été illustré par des dessins qui se veulent sympathiques et qui traduisent le message de Chatelles : belles et simples, comme les parisiennes.

L’histoire de la marque est également très importante : " Chatelles est né d’une histoire d’amour. François tombe amoureux d’une fille et décide de lui offrir une paire de slippers créées pour elle avec à l’intérieur ce vers de Victor Hugo : “Je ne puis demeurer… loin de toi plus longtemps”. Cela marche ; le coup de foudre est immédiat. Elle tombe amoureuse des slippers, laisse tomber François et part avec les chaussures. François s’efface devant tant de passion et retombe sur ses pieds en lançant Chatelles, sa marque de slippers. "

Quand avez -vous démarré votre activité ? et pourquoi vous être lancé dans la vente en ligne ?

mychatelles.com a été lancé il y a un an et demi. La vente en ligne représente le meilleur moyen de communiquer et vendre sa marque aux quatre coins du monde, avec des frais réduits et ce sept jours sur sept. Nous avons également comme projet d’ouvrir une boutique très prochainement à Paris.

Vous êtes-vous fait aider ? Avez-vous fait appel à des organismes ?

J’ai la chance d’être entouré d’une équipe fabuleuse. Nous sommes au total 4 personnes et nous travaillons avec des bureaux de presse en Angleterre, en France et en Allemagne.

Qu’avez-vous fait en interne et qu’avez-vous fait faire par des prestataires extérieurs ?

Le site a été développé par l’agence Meedle, le graphisme a été confié à une illustratrice talentueuse et le design de la chaussure à une dessinatrice de chaussures passée par Kenzo et Paul Smith et tout le reste nous le faisons en interne !

Pouvez-vous nous donner quelques chiffres sur votre boutique en ligne ?

80% du chiffre d’affaires se fait hors de France et beaucoup aux Etats-Unis et Brésil. Grâce au super travail de Meedle, nous nous développons au mieux et chaque nouveau mois représente un nouveau mois record de ventes !

Nous avons entre 300 et 3000 selon les retombées presse. Nous n’avons pas encore fait de campagne de SEO Google mais cela est prévu.

Entre 5 et 20 commandes sont effectuées par jour sur le site. Nous vendons également via des points de vente (à Londres, Los Angeles et aux Etats-Unis via Nordstrom), et nous serons bientôt distribués au Printemps.

Nous livrons du jour au lendemain en Europe et sur la côte Est des Etats-Unis. Notre politique est de satisfaire le client le plus rapidement et le mieux possible et nous travaillons dur pour cela.

Combien avez-vous de références sur votre site ?

Une seule forme déclinée en une vingtaine de modèles (cuir écailles, toile, daim ou verni) personnalisables avec un large choix de pampilles et d’initiales. Que vous préfériez le simple daim noir ou le vert émeraude avec pampilles fluo, les slippers se portent toute l’année !

Comment gérez-vous la logistique ? Le SAV ?

Nous passons par DHL pour le transport dont nous sommes très satisfaits. Ils livrent en temps record dans le monde entier et à des tarifs compétitifs.

Les clients ont à disposition un formulaire de retour à remplir, que nous mettons dans la boite de slippers, s’ils désirent effectuer un changement de modèles, de tailles ou simplement une demande de remboursement. Tout est fait en interne et nous mettons tout en œuvre pour satisfaire les clients.

Quels sont vos outils de promotion et de fidélisation clients ?

Le plus important est d’avoir un produit dont vous êtes fiers et de garder en tête que les clients sont toujours les premiers, puis la presse arrive spontanément. Jusqu’à ce jour, nous avons eu une excellente retombée presse, que ce soit en France, en UE ou au Japon, Brésil, Etats-Unis, dans des magazines établis comme Glamour, Vogue, Elle…

De plus, nous sommes très présents sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook, Tumblr, Pinterest) très sollicités par notre cible (femmes de 15 ans à 60 ans).

Nous n’avons pas encore eu le temps de mettre en place une politique de fidélisation client mais nous avons 20% de clients naturellement récurrents. Nous faisons tout pour les satisfaire au mieux (nos commandes sont livrées du jour au lendemain et sont échangeables et remboursables sans réel délai).

Comment alimenter les réseaux sociaux ?

Nos réseaux sociaux sont alimentés aussi bien par des bloggueuses qui ont un coup de cœur pour la marque Chatelles, que par notre community manager qui nourrit les réseaux sociaux plusieurs fois par semaine, que par des journalistes avec lesquels nos bureaux de presse travaillent.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous aujourd’hui ? Quels obstacles rencontrez-vous ?

Gérer le volume d’affaire quotidien tout en développant la marque. Les banques françaises ne financent pas des sociétés comme Chatelles, malgré un beau chiffre d’affaires et une rentabilité satisfaisante, sous prétexte que nous n’avons pas 3 exercices comptables, c’est tellement frustrant que leur critères soient si éloignés de la réalité économique.

Et qu’est-ce qui vous procure la plus grande satisfaction ?

Voir la marque croître et voir des clients récurrents qui achètent et rachètent aux quatre coins du monde !

Quels conseils voudriez-vous donner à une personne qui souhaite se lancer dans l’aventure e-commerce ?

Travailler avec Meedle (http://www.meedle.fr/) ! et faites attention aux moindres détails tout en respectant toujours et totalement le client. Et quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite vendre à l’étranger comme vous ? Ne travaillez pas avec la poste Française (Collissimo ou Chronopost) qui excelle dans les pertes de produits et ne les rembourse que au coût de fabrication, un vrai modèle de nullité.

Concernant Thelia 2, avez-vous testé cette nouvelle version ? Que pensez-vous du nouveau front-office et du nouveau back-office ?

Très pratique et souple d’usage, je suis fan ! Sans rien connaître en IT, j’arrive à m’en servir et peux moi-même faire des edits.

Selon vous, y a-t-il des fonctionnalités essentielles à ajouter dans cette nouvelle version ?

Cela serait pas mal d’avoir un onglet « statistiques » qui détaille et analyse les ventes par pays et produits, une sorte de Google Analytics en back office serait tellement utile.

Avez-vous pour projet de passer votre site sous Thelia 2 ?

Nous allons effectivement passer à la version 2 de Thelia dès que celle-ci sera complètement stable, nous profiterons de l’occasion pour faire une refonte complète de notre boutique et la rendre “responsive”.

D’une façon générale, quelles sont pour vous les principales difficultés auxquelles doit faire face un e-commerçant ?

Le SAV doit être impeccable et le back office parfaitement organisé.

Quels sont vos objectifs à court et moyen terme ?

Ouvrir un flagship à Paris pour donner une assise physique à Chatelles et à terme devenir le leader sur le marché mondial des slippers pour femmes !

Avez-vous un commentaire à apporter ?

Je suis vraiment ravi d’utiliser Thelia, qui a été choisi à très bon escient par Meedle.

Merci !!!

tags : interview


Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Nos
partenaires



Contactez
Thelia


Pour toutes questions concernant Thelia, vous pouvez nous contacter :

contacter Thelia par téléphone par téléphone au 04 44 05 31 00

Contacter Thelia e-maiol par mail à l'adresse info@thelia.net

April Oséo FEDER